Mots citoyenneté

Un des impacts du confinement sur nos vies et notre société est une réduction drastique d’interactions sociales. Ce manque d’une composante essentielle de la vie en société qui d’habitude nous permet d’échanger, de débattre, de nous ouvrir aux autres. Ainsi le confinement bien que temporaire et à la durée négligeable sur le cours de nos vies peut avoir un impact important et durable sur notre citoyenneté. C’est pourquoi, je vous propose aujourd’hui des ressources pour ne pas perdre cet esprit, critique, ouvert, réceptif que nous développons en temps normal.

Des livres

Oui bon je sais qu’on peut en lire en temps normal des livres, mais en ce moment y’en a plein de gratuits ! Et on a quand même un peu plus de temps sur les mains que d’habitude. Vous pouvez donc allez checker le site des éditions La Fabrique qui offre en ce moment 10 e-books gatuits. La Fabrique se spécialise dans les livres militants (avec lesquels vous pouvez être d’accord ou non) qui pourront vous faire découvrir des débats qui ont lieu au sein de notre société.

Des Podcasts

Si vous avez toujours du temps qui vous reste sur les bras après avoir lu les 10 livres gratuits vous pouvez écouter des podcasts. C’est un média qui se développe de plus en plus parce que très simple à produire (et donc pas trop cher) et à diffuser. On trouve donc beaucoup de ces podcasts sur des sujets qui ne sont pas trop abordés par les médias traditionnels.

On vous avait fait une petit sélection dans un article précédent que je vous remet ici (effectivement je ne me casse pas trop les reins) :

>  Le temps du débat

Chaque jour, Emmanuel Laurentin (oui, oui, celui de la feu Fabrique de l’histoire) débat avec des invités sur des sujets d’actualité. Ici pas d’engueulades, pas de hurlements, pas de polémiques, on est là tous ensemble pour comprendre un sujet. Un régal.

> Sérieusement ?!

« La religion serait pas en train de tenter un gros come-back ? », « Le travail peut-il encore faire rêver ? », « On mangera encore de la viande en 2050 ? »… Tous les mercredis, Pablo Mira, chroniqueur sur France Inter et Quotidien, cofondateur du Gorafi, accueille trois journalistes pour décortiquer et tourner en dérision l’actu politique, société et culturelle de la semaine. Une véritable bouffée d’oxygène.

> Programme B

Une actualité en chasse souvent une autre, ne laissant souvent pas le temps d’y accorder le niveau d’attention qu’elle mérite. Dans son podcast « Programme B », le journaliste Thomas Rozec s’empare d’une question d’actualité et prend le temps de l’analyser, avant de la soumettre à des invités qui seront capables d’y apporter un éclairage.

> DÉPÊCHE !

Chaque mardi, le journaliste Olivier Minot fait un point sur l’actualité via une revue de presse d’une dizaine de minutes. Il y partage ses interrogations du moment : Faut-il rejoindre la manifestation des gilets jaunes ou rester à l’écart ? Faut-il prendre parti dans le débat sur la chasse ? Lorsqu’une information l’interpelle particulièrement, il attrape son micro et part se confronter à elle grâce à des rencontres, interviews et reportages bien ficelés.

> Génération XX

Au fil des récits, des femmes inspirantes nous parle de leur projet et comment elles les ont mené à bien. Ces femmes aux personnalités fortes nous partagent leur expérience. On note leurs conseils précieux pour se donner les moyens de réussir et vivre de sa passion.

 

> Dépasse toi

Des idées, des outils et des réflexions pour permettre d’aspirer à une vie plus riche, épanouie et pleine de sens.

 

> Les couilles sur la table

Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient.

 

> Un podcast à soi
Un Podcast à soi mêle intimité et expertise, témoignages et réflexions, pour aborder les questions de genre, de féminismes, d’égalité entre les femmes et les hommes. (ARTE Radio)

 

 

> Floraisons

Pour un mouvement de résistance écologiste, libertaire, féministe et antiraciste

 

 

> Kiffe ta race
Pourquoi le mot « race » est-il tabou ? Qu’en est-il quand on est, à la fois, victime de discriminations raciales et sexuelles? Comment assumer son identité plurielle ? Rokhaya Diallo et Grace Ly reçoivent un·e invité·e pour explorer les questions raciales sur le mode de la conversation et du vécu.

 

Youtube

C’est certainement la source la plus abondante mais aussi la plus diverse de contenus sociétaux. On y trouve de tout y compris des trucs très très borderlines. Mais les chaines Youtube et leurs vidéos (quand elles sont bien faites) sont aussi des médias compréhensibles, faciles à aborder et en général qui traitent de plein de sujets différents.

Sur Youtube, il y a à la fois des structures de presse alternatives et orientées politiquement (comme Le Média, Le vent se lève, AJ+, Médiapart) mais aussi des chaines de Youtubers indépendants : Et tout le monde s’en fout, Osons Causer, Le fil d’actu

N’oubliez pas que ces chaines ne reflètent que l’avis des personnes qui les gèrent. Mon but n’est pas de vous influencer mais de vous proposer de vous exposer à l’avis des autres pour vous aider à vous forger le vôtre ! D’ailleurs si vous vous posez des questions sur ces Youtubers politiques voila une vidéo qui décrypte leur position dans la sphère médiatique.

Imago TV

ImagoTV, c’est le Netflix du débat sociétal. Cette plateforme regroupe des émissions, des documentaires, des podcasts… centrés sur la question de la transition écologique mais pas que. C’est une mine d’or si vous souhaitez vous forger une opinion politique sur un sujet ! Et évidemment vu que je vous le conseille, c’est que c’est gratuit 😉

C’est par ici !

Voila donc pour cet article ! Si vous avez d’autres chaînes, sources de contenus gratuits que vous voulez partager, les commentaires sont ouverts, à défaut de mes DM….


N’oublie pas, toutes les réponses à tes questions concernant les cours, les stages, les partiels, etc pendant le confinement sont ici !

 

Crédit Photo : © Web Buttons Inc – Fotolia.com

L'auteur Teddy Lachaume

Laisser un commentaire