Mamie rigolote

Aujourd’hui, mardi 31 Mars, sonne les deux semaines de confinement. Deux semaines pour trouver nos marques, nous habituer à cette situation et… deux semaines à remarquer toutes les petites choses du quotidien qui nous enquiquinent mais qu’on ignore d’habitude ! Et en particulier tout ce qui concerne notre intérieur ! Une porte qui grince, un pommeau de douche bouché par le calcaire, des toilettes dégeu… C’est relou mais on passe outre d’habitude. En ce moment, ça devient un enfer !

Voici donc un article pour vous donner quelques astuces pour régler ces problèmes du quotidien.

Avant de commencer, peut-être qu’il faudrait que j’explique le rapport avec votre grand-mère : confinement oblige, les magasins spécialisés en bricolage sont fermés et sortir juste pour acheter des produits d’entretien est assez irresponsable. Tous les tips ci-dessous sont donc 100% faisables avec des produits d’utilisation courante qu’on a tous déjà chez soi ou que vous pouvez acheter dans n’importe quel supermarché en faisant vos courses alimentaires !

  • Une porte qui grince ?

Je pense sincèrement que c’est le bruit le plus irritant qui soit, sans compter la culpabilité de réveiller ses voisins quand on va aux toilettes la nuit. J’ai eu des portes qui grincent pendant un an et demi chez moi, mais je retardais toujours le truc parce que j’ai toujours cru qu’il fallait que j’achète une bombe d’huile spécifique pour le grincement de portes. Et autant vous dire que moi, étudiant, je n’allais pas acheter une bombe 5€ juste pour graisser deux portes et qu’elle traîne dans un coin pour que je la jette au bout d’un an.

Mais c’est la que la grand mère (pas la mienne) arrive : en fait on peut graisser nos portes avec n’importe quelle huile ! J’ai utilisé de l’huile d’olive parce que c’est ce que j’avais chez moi, mais au prix que ça coûte je vous conseille d’utiliser plutôt une huile de tournesol ou de colza si vous en avez chez vous. Il suffit de verser directement l’huile sur la charnière en mettant un chiffon ou un essuie tout en dessous pour ne pas en mettre partout et d’ouvrir et de fermer la porte plusieurs fois. Il ne faut pas hésiter à mettre beaucoup d’huile et de le refaire si ça n’a pas marché la première fois, mais je vous assure que ça marche !

  • Plus de pression dans la douche ?

Peu de choses sont plus énervantes au quotidien qu’une douche sans pression d’eau. Parfois ce manque de pression est lié à la configuration de votre logement, au 15ème étage d’un vieil immeuble pourri, mais ça peut aussi venir d’un pommeau de douche entartré. La solution est toute simple : eau et vinaigre blanc. Dans une bassine ou une casserole fait bouillir de l’eau et ajoutez du vinaigre blanc (en dose 50/50 c’est bien) avant de plonger le pommeau dans le mélange. Laissez agir le plus longtemps possible !

Si votre douche a un pommeau fixe qui ne se démonte pas, vous pouvez suivre ce lien vers une petite technique vidéo !

  • Une bouilloire entartrée ?

Une bouilloire entartrée c’est pas ouf : c’est plus long à chauffer l’eau et en plus ça consomme plus d’électricité. On ne réinvente pas l’eau tiède (ou calcaire lolololol), mais dans la continuité du pommeau de douche, vous pouvez détartrer votre bouilloire avec de l’eau et du vinaigre blanc. Pour cela il suffit de verser du vinaigre au fond de votre bouilloire, assez pour recouvrir la résistance, complétez avec de l’eau et faites bouillir tout ça. Si votre bouilloire était très entartrée vous pouvez le faire deux fois de suite. Et essayez de faire ça une fois par mois pour garder votre bouilloire nickel !

  • Déboucher des canalisations

Et on passe aux choses un peu dégeu… On a toutes et tous déjà eu une canalisation bouchée, c’est pas ouf, et avec les produits trouvés en supermarché (type destop, etc) on a l’impression d’empoisonner l’eau pour 5 générations. Alors que Grand-mère elle utilise toujours sa même bouteille de vinaigre blanc et ça marche autant (même si a priori elle est passé au cubi plutôt qu’à la bouteille là votre grand-mère). C’est pas aussi simple que pour la bouilloire cependant puisqu’il faut utiliser d’autres ingrédients : du bicarbonate de soude et du gros sel. La technique est toute simple : mélanger du gros sel et du bicarbonate, verser dans la canalisation bouchée, puis verser le vinaigre et attendre au moins 3h. Puis versez deux litres d’eau chaude (quasi-bouillante). Ça devrait avoir résolu votre problème de canalisation bouchée.

Peut-être avez vous à la lecture de cette astuce bugué sur le bicarbonate de soude, parce que oui effectivement c’est pas trop un truc qu’on a chez nous tout le temps non plus. Mais ça s’achète de plus en plus facilement dans les supermarchés, même les plus petits. Voici un petit guide pour vous aider à bien choisir votre bicarbonate (parce que oui il y en a plusieurs types qui ne s’utilisent pas de la même manière évidemment…)

Et tant qu’on y est, c’est gratuit, c’est cadeau, un autre petit tip concernant vos canalisations : vous pouvez utiliser du marc de café pour les nettoyer régulièrement (ça ne va pas déboucher par contre). Il suffit de verser le marc dans votre évier, douche, lavabo… et de laisser couler de l’eau bouillante pendant 1 ou 2 minutes derrière.

Voila pour cet article, on en fera peut-être un autre la semaine prochaine (ou la suivante si ça continue…) avec d’autres tips si celui-ci marche bien 🙂 N’hésitez pas à mettre vos propres astuces de Grand-mère en commentaire !

N’oublie pas, toutes les réponses à tes questions concernant les cours, les stages, les partiels, etc pendant le confinement sont ici !

 

Crédit Photo : © Stocklib / Tommaso Lizzul

L'auteur Teddy Lachaume

Laisser un commentaire